Un village abandonné où la nature a repris ses droits

La nature est plus forte que tout! C’est ce qu’on nous a répété depuis des lunes… La preuve se trouve ici en Chine. À l’embouchure du fleuve Yangtze au large de la côte est de la Chine, une petite île détient un havre secret enfoui dans les griffes du temps et de la nature. Ce village de pêche abandonné s’est, en effet, littéralement fait avaler par la nature et sa luxuriante végétation. Le village Houtou Wan est situé sur l’île de Gouqi, et fait partie d’un groupe de 394 îles connues sous le nom d’îles Shengsi dans l’archipel de Zhoushan.

C’est l’un des exemples typiques de villages abandonnés de par le monde, à la lueur d’une industrialisation massive et de l’épuisement des ressources naturelles. Autrefois hameau prospère, le village de Houtou Wan a été progressivement abandonné lorsque la petite baie ne pouvait plus répondre aux besoins du nombre croissant de bateaux de pêche. Pêcheurs et agriculteurs n’ayant pas pu survivre avec cetn environnement de moins en moins prolifique, la communauté entière s’est tournée vers les grandes villes afin de survivre.




Ironie du sort, les villages ainsi laissés à eux-mêmes ont retrouvé une forme de prospérité… écologique. Le village fantôme de Houtou Wan est entièrement recouvert de lierres, une dense végétation y règne et il va sans dire que la faune a réintégré les lieux, créant un environnement inédit. Au cours des dernières décennies, la nature a réclamé la terre, transformant le village en un pays des merveilles exceptionnel, dépourvu de présence humaine, sauf pour les touristes errants et une poignée de résidents âgés qui refusent de quitter leur lieu de naissance.

 

 

 




 

 

 

 

Photos par Jane Qing

Article précédent

Prochain acticle