Un restaurant pour plonger

Nice est une ville de bord de mer où il fait bon vivre. Plusieurs institutions font le bonheur des touristes et des niçois en offrant un mode de vie unique. La Vieille Ville, la Promenade des Anglais, le musée Matisse, le jardin Albert I, la cathédrale Orthodoxe russe Saint-Nicolas sont autant d’attraits à ne pas manquer. Parmi ces sites, un restaurant demeure un incontournable, un restaurant pour littéralement plonger, Le Plongeoir.

Une histoire peu ordinaire

L’histoire de ce restaurant en plein air particulier a commencé en 1862. Un simple pavillon en bois y a été construit pour que les «Niçois» se régalent de fruits de mer. Très réussi, le pavillon en bois est remplacé par un véritable restaurant en 1867.

Deux rochers étaient reliés à des passerelles. Sur le premier rocher, on construisit un «kiosque» et sur le deuxième rocher, à six mètres au-dessus de la mer, un bateau de pêche y fût installé.

Ce bateau est rapidement devenu la fierté et la joie des habitants de Nice. Et bien sûr, le restaurant exceptionnel a attiré les touristes et les bourgeois de la Belle Epoque pour venir manger, prendre le thé ou profiter des soirées dansantes.

La disparition du bateau

En 1941 le bateau disparut et fit place à un plongeoir: le plongeoir de trois étages au bord de la mer. Construit par l’architecte René Livieri (1908-1995). Le plongeoir de style Art déco se dresse toujours fièrement au-dessus des vagues et est devenu une référence de l’architecture moderne.

Au fil du temps, de nombreux restaurants ont résidé sur le site, mais le kiosque obsolète a finalement été abandonné et l’érosion marine a achevé la destruction.

Un restaurant pour plonger – Le Plongeoir

En 2015, le maître-restaurateur Marc Dussoulier a repris et ravivé ce lieu mythique si populaire auprès des Niçois. Aujourd’hui, le restaurant Le Plongeoir s’attarde à faire renaître ce lieu atypique dans le respect de son histoire et de son charme naturel.

Article précédent

Prochain acticle