Tour d’un bâtiment en devenir – Ateliers Castelnau

Quand Stéphane Côté, président de DevMcGill a débuté sa carrière de promoteur immobilier, c’était avant tout parce qu’il était habité par le désir de sauvegarder le patrimoine architectural montréalais, le désir de voir s’inscrire une continuité dans le temps. La pierre calcaire, les volutes géométriques, les mansardes encastrées, ces bâtiments lui rappelaient un passé pas si lointain qui le charmaient et l’envoûtaient. Le projet Ateliers Castelnau n’était pas pour échapper à ce leitmotiv.

Au fil du temps, après avoir réalisé plusieurs projets à caractère historique DevMcGill est passé maître dans l’art de créer des espaces de vie urbains, contemporains et adaptés au style de vie de la population montréalaise. Les projets Couvent Outremont sur les flancs du Mont-Royal et le Caverhill, le 777 et l’Orléans dans le Vieux-Montréal ou encore les condos éco-énergétiques Square Benny dans Notre- Dame-de-Grâce sont des réalisations qui témoignent de ce savoir-faire. Ces projets d’envergure ont tous reçu divers prix de distinction.

C’est donc sans surprise que lors de la reconversion de l’Institution des sourds-muets de Montréal devenue, en 2012, les condos Castelnau, l’équipe de DevMcGill ait décidé de conserver le dernier bâtiment du lot, soit l’atelier des sourds…

Bref retour sur une longue histoire

Au début du XXe siècle, les Clercs de Saint-Viateur font l’acquisition d’un terrain à l’ouest du boulevard Saint-Laurent. Entre 1916 et 1921 est construit le bâtiment principal de l’Institution des sourds-muets et en 1926, celui des ateliers situé sur la rue De Castelnau. L’école ouvre ses portes à l’été 1921 pour donner une éducation catholique variée aux jeunes afin « qu’ils deviennent d’utiles citoyens dans la société ». Des ateliers de cordonnerie, menuiserie, imprimerie, couture, forge, peinture sont offerts dans les bâtiments adjacents au bâtiment principal.

ateliers-castelnau-presse ateliers-castelnau-billard

S’en suivent plusieurs modifications et agrandissements aux bâtiments à partir du milieu des années 40. La vente de plusieurs parcelles de terrain par les Clercs de Saint-Viateur après 1971 a permis au secteur de changer de vocation et de se renouveler. La transformation des deux premières phases de l’Institution, le bâtiment principal d’origine et les phases subséquentes (IV) sont maintenant terminées et habitées. Quant à l’ancien bâtiment des ateliers de l’Institution des sourds-muets, il fera partie du nouveau projet immobilier récemment mis en vente, soit les Ateliers Castelnau. L’édifice a vu passer des centaines d’enfants et jeunes adultes en formation pour acquérir un métier puis, plusieurs organismes voués à la société pour, à la toute fin, accueillir l’imprimerie Litho Acme qui fût le dernier et digne habitant des lieux, digne parce que les travaux graphiques réalisés là étaient de qualité supérieure.

ateliers-castelnau-imprimerie

Transformation sans prétention

Ainsi, au fil des prochaines années, l’édifice historique au caractère signifiant retrouvera ses lettres de noblesse. Le traitement architectural symétrique ainsi que sa composition architecturale ordonnée et régulière combinées à l’emploi de la pierre calcaire montréalaise lui conférant une sorte de digne noblesse retrouveront leur air de jeunesse. C’est donc un bâtiment qui revêt une valeur patrimoniale incontestable, sa transformation n’en sera que plus crédible et pleine de sens…

ateliers-castelnau-edifice

atelier-castelnau-plan-implantation

Le bâtiment étant laissé à lui-même depuis plusieurs années, l’équipe de Montreal Guide Condo sentait, au-delà des relents du passé, la nécessité de partager l’état des lieux tel qu’il est avant que les plans et devis tous neufs remplacent cette structure abandonnée en instance d’une renaissance.

Tour guidé d’un lieu vidé

En ce jour d’avril québécois, l’endroit était humide et sombre, il fallait beaucoup de volonté pour franchir ces barrières sensitive mais l’effort en valait la peine… À travers le méandre de l’abandon, se laisse deviner une structure droite et fière, qui garde les traces d’un passé riche. C’est facile de deviner que les futurs occupants, malgré la mise à jour totale de l’édifice, sentiront le privilège d’habiter un lieu témoin de l’histoire de Montréal.Témoignage visuel de notre tour guidé:

ateliers-castelnau-chaufferie

Une chaufferie sur deux étages qui aurait servi à alimenter tous les édifices du complexe, côtoyer se monstre nous a rappelé que l’hiver n’est jamais bien loin… à droite, à chaque étage, on trouve une porte de coffre-fort, inexplicable.

ateliers-castelnau-organismes

De la marqueterie un peu abimée, et des vestiges qui nous parlent d’un édifice où l’action était au rendez-vous!

ateliers-castelnau-escalier

Un escalier en Terrazzo, nos mémoires nous font entendre les jeunes chaussures se culbuter au son de la cloche.

Ressusciter le passé

La phase 5 de Ateliers Castelnau sera indéniablement un petit bijou dans le projet… Dernière phase de ce complexe d’ampleur, elle dotera l’endroit d’un héritage historique significatif. Pour réserver une unité dans cette phase dédiée à l’authenticité et à l’histoire, veuillez vous inscrire sur le site de Ateliers Castelnau ici.

 

Article précédent

Prochain acticle