Quatre projets du studio Heatherwick qui font la différence

Connaissez-vous Thomas Heatherwick? C’est un artiste et designer anglais de 48 ans qui marque son parcours par des œuvres d’une originalité qui dépasse les bornes et ce, de milles lieux…  Le studio Heatherwick s’impose par la différence de ses projets, nul repère connu n’est utilisé, seule l’imagination au service de l’humanité guide les lignes directrices.

Son studio, Heatherwick Studio, fondé en 1994, est à la barre de plusieurs icônes mondiales du design. Se décrivant comme une équipe de 180 «résolveurs» de problèmes, l’équipe du studio tente de rendre le monde physique dans lequel nous vivons plus agréable et conciliant. De leur studio de Londres, ils travaillent sur des enjeux architecturaux de bâtiments, d’espace ou d’infrastructures du monde entier. Leur but est avant tout de créer, avec leurs réalisations physiques, des objets qui ont un impact social positif… Qu’on se le dise, c’est un enjeu louable!

Un studio où l’équipe fait la différence

Thomas Heatherwick, est issu d’un milieu de vie très concret et manuel. Sa curiosité et sa création pour la résolution de problèmes l’ont poussé à développer un studio où chaque architecte, concepteur, architecte paysagiste et fabricant est encouragé à remettre en question et à apporter des idées. L’individu doit donner le meilleur de lui-même afin de voir ses idées honorées. Positive et pragmatique, l’équipe du studio est constituée de collaborateurs dont le rôle est d’écouter, de questionner, puis de diriger la conception et la construction de lieux spéciaux et insolites.

Quelques projets qui ne laissent pas indifférent

Nous avions déjà parlé d’eux avec ce projet incroyable et fabuleux qu’est le Pier55 à New York. Comme en fait foi l’image ci-bas, le projet va (finalement) bon train, et il sera complété sous peu, malgré les incertitudes dont l’article cité ci-haut fait part… Au-delà de ce projet pharaonesque, l’équipe de Heatherwick a conçu plusieurs projets à l’échelle mondiale tel que:

  • Pavillon de l’Angleterre à Shangaï en Chine, genre de hérisson d’architecture, sa forme ne laisse pas indifférent.
  • Google King’s Cross à Londres, grande structure sur les toits de Google qui laisse place à l’humain et un verdure imposante.
  • Paperhouse à Londres, sorte de kiosque central, ses murs sont organiques et bruns.
  • East Beach Café à Littlehampton, sur les berges de la mer, une sorte de sculpture de bois où les gens peuvent venir se détendre.

Quatre réalisations qui se différent

Au fil du temps, le studio ne cesse d’user d’audace, les projets sont de plus en plus éclatés, rivalisent d’originalité et de perspicacité. Plusieurs réalisations laissent place à des espaces publiques, laissent entrer la verdure ou encore masquent des vices avec subtilité.

1 – Magasin Longchamps Stores à New York

2 – Coal Drops Yard à Londres

 

3 – Google Mountain View en Californie

1000 Trees – Shanghai, China

Article précédent

Prochain acticle