Montréal jamais construit – une expo à voir!

Un Montréal comme vous ne l’avez jamais vu et
comme vous ne le verrez probablement jamais…
La Maison de l’Architecture du Québec vous invite à son exposition
« Montréal jamais construit » pour découvrir une facette cachée
de l’architecture, impossible, incomplète et imaginaire.
Nous avons sélectionné pour vous ses plus beaux secrets
et vous les dévoilons dans cet ode à l’inexistant…




 Pavillon des Arts, Université McGill (Saucier + Perotte Architectes)

Le pavillon des arts de l’Université McGill s’affirme comme étant un lien entre deux espaces verts riches en histoire. Le projet, s’adaptant à merveille à sa vocation artistique, respecte son environnement d’implantation mais vient tout de même s’affirmer et se distinguer par sa délicatesse, sa poésie et sa programation.

  • Le jardin plié: les jeux de topographie émergeants du sol créent la base du projet. Ici déjà, on peut voir le désir de créativité de la part des architectes: le sol bouge, il devient pente, vague, et même façade!
Pavillon des arts, Université McGill

Maquette du pavillon des arts.

  • La lanterne: de jour ou de nuit, le grand cube translucide joue avec la lumière. La journée, rayons solaires diffusés et ombres douces sont au rendez-vous. Le soir, la lanterne laisse deviner de l’exterieur les silhouettes floues de ses occupants…
  • Le motif : on le retrouve en continu dans le jardin et sur la façade. Ce dessin est en fait le surprenant résultat d’une superposition de textes, générant ainsi des pleins et des vides qui se transformeront en ouvertures et inscriptions à travers l’ensemble du bâtiment.
 PROJETS JAMAIS CONSTRUITS McGill

Le processus de création du motif.

2  3 X 1000 (T B A)

Un dialogue entre l’ancien et le nouveau, un jeu où se côtoient passé, présent et futur; tels sont les principes architecturaux qui mènent ce projet. L’intention est simple: le client souhaite conserver le premier étage de sa maison ouvrière dans le quartier de la Petite Italie, mais veut le concilier avec son amour pour les espaces ouverts et modernes.

3X1000

Vue du projet depuis la rue, T B A.

Ainsi naît le deuxième étage. Spacieux, lumineux, contemporain, cet étage vient s’emboîter dans le paysage urbain et s’intègre tout en contraste dans ce quartier à l’architecture hétéroclite.

Façade du projet 3X1000, T B A

Façade du projet 3X1000, T B A.

Le projet pousse le concept encore plus loin, et s’invente un langage futuriste et audacieux. Un cocon recouvert de feuilles d’aluminium s’est délicatement posé sur le deuxième étage, enveloppant une chambre et une salle de bain aux formes courbes et attrayantes.

Le projet est malheureusement jugé trop éclectique par le département d’urbanisme de Montréal et après plusieurs autres propositions moins intéressantes, il retourne au stade d’ébauche. Dommage, cette petite capsule avait l’air bien douillette…

 3X1000 Coupe du projet, T B A

Coupe du projet, T B A.

3  Stade de baseball pour les Expos de Montréal (Provencher_Roy)

Comment combiner la passion pour un sport, les avancées technologiques et une capacité d’accueil énorme tout en restant sophistiqué et élégant? Demandez à ce projet!

Situé dans le quartier florissant qu’est Griffintown, ce stade est on-ne-peut-plus ouvert, léger et lumineux; on devient spectateur du match, mais aussi de l’architecture. Sa structure filigrane et curviligne rappelle à merveille le tir d’une balle de baseball, sport auquel ce stade est entièrement dédié.

PROJETS JAMAIS CONSTRUITS

Rendu du stade, Provencher_Roy.

Au programme: commerces, administration, 36 287 sièges réguliers et 257 sièges exclusifs, 66 loges privées et un quartier embellit. Le parc paysager et la place publique contribuent à faire du projet un atout pour la ville; la perception du stade de jour avec ses reflets et de nuit avec sa transparence l’inscrivent encore plus dans cette dynamique urbaine.

stade de basketball

Rendu 3D vu depuis la rue, Provencher_Roy.




Le projet s’adapte au climat Montréalais: des technologies contemporaines permettent l’usage de planchers chauffants dans le stade, ainsi que d’un gazon qui reste plus beau plus longtemps, même sous la neige. Avec des plans complétés à 75% et un concept innovateur, on voudrait voir sortir du sol de Griffintown ce stade trop vite oublié…

Maquette du projet

Maquette du projet.

Maquette du projet

Maquette du projet.

La Maison d’Architecture du Québec vous ouvre ses portes et vous invite à l’exposition « Montréal jamais construit », une sélection par Thomas Balaban de 13 magnifiques projets jamais réalisés, perdants de concours ou projets annulés. Du 23 octobre 2015 au 14 février 2016.

 

Article précédent

Prochain article