Le zéro déchet – Survol d’un mouvement essentiel

Le «zéro déchet», vous connaissez? Au lendemain de la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD), le moment est bien choisi pour en apprendre un peu plus sur ce mouvement de réduction des déchets essentiel. Montreal Guide Condo propose un survol de ce mouvement, qu’il devient de plus en plus urgent d’ancrer dans nos habitudes de vie…

Le zéro déchet

Le zéro déchet repose sur des principes qui visent à nous faire réfléchir sur nos habitudes de consommation, à leur impact écologique, et bien entendu à modifier ces habitudes afin de laisser le moins de traces possibles sur l’environnement. Repenser notre avenir, repenser notre environnement, c’est repenser nos façons de produire, mais surtout de consommer et ce dans tous les aspects de notre quotidien. Les principes du mode zéro déchet sont les suivants: refuser, réduire, réutiliser, recycler et composter.

 




 

le zéro déchet les 5 règles

(Image: Radio Canada)

  • Refuser
    Tout ce dont nous n’avons pas besoin, les objets à usage unique, les emballages, les articles promotionnels.
  • Réduire
    Faire le tri des objets, vêtements, bibelots, etc… Ne conserver ceux que ceux que nous utilisons réellement et surtout, régulièrement.
  • Réutiliser
    Ne pas utiliser de produits à usage unique (pailles, essuie-tout, etc…), trouver une nouvelle vie à un objet quand c’est possible, privilégier l’achat d’occasion.
  • Recycler
    Appliquer adéquatement les règles en matière de produits recyclables, ne pas acheter de produits dont l’emballage n’est pas recyclable.
  • Composter
    Une habitude à prendre avec les déchets organiques. Certaines municipalités ont un service de collecte ou des sites où porter les déchets organiques.

Faire ses courses à la manière zéro déchet

Le traditionnel sac de plastique a été banni dans plusieurs municipalités, certains commerces ont emboîté le pas mais ils demeurent encore beaucoup trop utilisés. Bien que depuis quelques années déjà les sacs d’emplettes réutilisables soient entrés dans les mœurs, il reste pas mal de chemin à faire pour éliminer complètement le plastique.

Dans le domaine de l’alimentation, le suremballage est présent dans les grandes chaînes mais le mouvement fait son chemin et les épiceries spécialisée en vrac se multiplient au Québec. Vous pouvez consulter la section répertoire du site Circuit Zéro déchet pour les découvrir. Le groupe d’achat d’aliments en vrac NousRire est un autre concept fort intéressant accessible à plusieurs endroits au Québec.

zéro déchet les épiceries de vrac

(Image: Annabel Caillou)

 




 

Quelques outils du magasinage zéro déchet

  • Des sacs à provision réutilisables
  • Des sacs de tissu pour les aliments secs comme la farine, le riz etc…
  • Des sacs en filet pour les fruits et les légumes
  • Des bocaux style «pot Mason» ou tout autres contenants réutilisables
  • Des bouteilles pour les liquides

 

Le zéro déchet dans la cuisine

Il n’est pas si compliqué de se mettre au zéro déchet dans la cuisine. C’est une question d’habitude qui demande surtout de repenser notre façon de consommer. Voici quelques idées… en vrac!

zéro déchet sac a collation et sandwiches en tissu poche de thé en tissu lunitouti

zéro déchet pailles réutilisables et essuie tout lavable

(Images: Pinterest)

  • Remplacer les pellicules plastique style Saran wrap par des pellicules réutilisables
  • Remplacer les essuie-tout papier par des lavables
  • Remplacer les sacs style Ziploc par des sacs à sandwichs ou collation lavables
  • Se procurer des pailles lavables
  • Éliminer les aliments déjà préparés en portions individuelles
  • Cuisiner stratégiquement, visiter la plateforme Sauve ta bouffe pour s’inspirer
  • Adopter les filtres à café en tissu et investir dans une bonne tasse de transport hermétique

Attention aux lunchs, c’est souvent le repas qui génère le plus de déchets car on y fait beaucoup usage de portions individuelles. Éliminer les boîtes de jus, les petits yogourts, le fromage en portion, etc est un bon départ. On trouve des tas de contenants adéquats sur le marché pour remplacer tout cela de façon éco-responsable.

Le zéro déchet dans la salle de bain

Bouteilles de shampoing, tubse de dentifrice, produits coiffants, crèmes hydratantes, etc… La quantité d’emballages à usage unique qu’on retrouve dans une salle de bain est troublante. Passer au zéro déchet dans la salle de bain permet aussi de réfléchir sur la composition des produits d’hygiène et de soins que nous utilisons.

salle de bain zéro déchet

(Image: The Comptoir)

  • Passer aux shampoing, revitalisant, gel douche etc…en vrac ou bien les faire soi même
  • Le dentifrice, le déodorant et les crèmes sont faciles à fabriquer maison
  • Éliminer les rasoirs jetables et la mousse à raser
  • Utiliser des cotons tiges compostables ou un cure-oreille
  • Éliminer les tampons démaquillants jetables, passer aux lavables
  • Penser à des serviettes sanitaires lavables et/ou à une coupe menstruelle
  • Il existe aussi du papier toilette lavable…

Le ménage zéro déchet

Le ménage zéro déchet permet d’éliminer les emballages et produits à usage unique, et d’éviter ainsi les composés nocifs. Savon à vaisselle, savon à lessive, assouplissant, sont autant de liquides qui s’achètent facilement en vrac. Pour le nettoyage, on trouve des éponges à récurer compostables, des pads lavables pour les balais style swiffer et des tas d’autres alternatives intéressantes. Pour pousser plus loin l’expérience, il n’est pas si compliqué de fabriquer soi-même ses produits d’entretien (voici quelques recettes).

 




 

zéro déchet produits d'entretien en vrac à plessisville

(Image: Vrac de choix)

Les défis ont la cote

Le 23 octobre avait lieu le lancement du Défi Zéro déchet, 50 foyers montréalais de l’arrondissement de Rosemont-Petite-Patrie, un arrondissement indéniablement vert où il fait bon vivre, vont officiellement se lancer dans ce défi d’ampleur. L’appel de candidature a été un succès, ce sont 569 citoyens qui y ont répondu! De la fin octobre jusqu’à le fin mai 2019, les familles choisies seront accompagnées dans leur démarche zéro déchet, formations et conseils à la clé.

Le taux de réponse montre que de plus en plus de gens se sentent interpellés face aux enjeux de consommation et d’environnement. Et détrompez-vous, ce n’est pas un phénomène uniquement montréalais, lorsque la ville de Lévis a lancé un défi similaire, 350 foyers ont brigué les 20 places disponibles. Des gens de tous âges et de tous milieux.

Pour participer, la première chose à faire est de regarder nos habitudes de consommation et de réfléchir à chaque petit pas que nous pouvons faire pour réduire notre empreinte écologique. Le mot «zéro» a souvent mauvaise presse, il est empreint d’une espèce de teinte d’absolu qui impressionne, dans ce cas-ci, il n’en est rien. Les adeptes du mouvement ne sont pas de rigides extrémistes venus convertir le monde coûte que coûte à grand coups de «pots Masson»! Internet est rempli de sites et de groupes de supports qui pourront vous aider à adopter le Zéro déchet à votre rythme.

Article précédent

Prochain acticle