Le REM en 6 points, un allié à découvrir!

Montréal vit des heures sombres, avec les milliers d’encombres que sont tous les chantiers de la ville, les citoyens sont à même de se poser des questions sur leur avenir, sur l’avenir de leur ville… Plusieurs des chantiers entravants de la ville sont imputables à la construction du REM (Réseau express métropolitain), ce métro léger électrique qui modifiera significativement le quotidien des montréalais et de quelques banlieusards. Découvrez le REM en 6 points, c’est un allié méconnu, il va sans doute faciliter les déplacements au cœur de la métropole.

1 – Une mise en service en 2021

Le REM est un projet de train électrique proposé et développé par la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), plusieurs dates ont été retenues pour la mise en service mais c’est finalement toujours partie remise, à l’heure actuelle, l’été 2021 devrait voir rouler ces trains automatisés.

2 – Un parcours exhaustif

Le REM se déploiera sur un parcours élargi de toute la grande région métropolitaine. En plus d’être intégré aux réseaux de transports collectifs existants, il offrira des connexions directes aux lignes bleue, verte et orange du métro et aux lignes de trains de banlieue Mascouche et Mont-Saint-Hilaire. L’aéroport de Montréal ne sera pas en reste, l’usager devra compter 26 minutes pour s’y rendre en partance du centre-ville de Montréal.

 




 

3 – Un service sept jours sur sept

Le REM propose un horaire peu commun, en fait, c’est sept jours sur sept que l’on pourra voir les wagons et ce, pendant 20 heures par jour. Le REM devrait se présenter aux stations à toutes les 2,5 à 10 minutes aux heures de pointe tandis que pendant les fins de semaine, ce sera aux 5 à 15 minutes.

4 – Le REM, un transport ouvert sur la modernité

Contrairement au métro de Montréal où le service de Wi-Fi n’est disponible que dans un échantillonnage limité de stations, le REM offrira un réseau Wi-Fi accessible sur toute la ligne.

5 – Des voitures flexibles

En plus de pouvoir utiliser le réseau Wi-Fi, l’usager pourra apporter son fidèle ami, soit sa bicyclette… Quelques 600 personnes pourront prendre place dans chaque voiture incluant des personnes à mobilité réduite. De plus, les stations fermées et ventilées permettront d’attendre le train à l’abri des intempéries.

 




 

6 – Un projet d’ampleur

C’est un investissement de 6,33 milliards de dollars qui permettra au REM de voir le jour. Environ 34 000 emplois directs et indirects seront créés durant la construction et plus de 1 000 emplois permanents pour l’opération du service.

 




 

En conclusion, tout porte à croire que malgré un investissement qui sera sans doute dépassé, des délais de livraison probablement expirés et surtout, un encombrement des voies publiques horrible, la venue du REM devrait contribuer à des déplacements collectifs contemporains et adaptés qui sauront séduire les usagers. À la lueur de ce développement important, il est sans doute judicieux de regarder ici pour des projets immobiliers situés près d’une station de métro de son choix!

Article précédent

Prochain acticle