Savez-vous comment les assureurs établissent le coût de reconstruction d’une résidence?

Qu’est-ce qu’un coût de reconstruction? Il s’agit du coût qui devra être engagé pour reconstruire votre maison identique à celle qui a été détruite, par exemple, par un incendie. Ce montant n’est aucunement lié à la valeur marchande ou l’évaluation municipale et exclu le terrain.

Bien qu’une évaluation professionnelle demeure le meilleur moyen pour évaluer le coût de reconstruction d’une résidence, il existe des logiciels, approuvés par les assureurs, pouvant établir un coût de reconstruction relativement précis en tenant compte notamment des éléments suivants :

  • Les dimensions du bâtiment
  • Le nombre d’étages
  • La finition du sous-sol
  • Le nombre de salle de bain et de salle d’eau
  • La présence d’un garage attaché
  • Le matériau de la toiture
  • Le revêtement extérieur
  • Le type de finition : standard, haut de gamme, sur mesure, etc.
  • Le coût des plans, des spécifications, des permis, etc.
  • Les taxes
  • Les frais de déblaiement après sinistre
  • Les frais d’administration et profit de l’entrepreneur

Dans certains cas, l’assureur devra tenir compte de certains éléments qui pourraient augmenter de façon substantielle le coût de reconstruction :

  • Les meubles intégrés
  • Les électroménagers encastrés
  • Les lustres
  • Les frais d’architecte et de designer

Également, un coût de reconstruction suite à un sinistre peut atteindre jusqu’à 30% de plus que le coût d’une maison neuve dû en parti à :

  • L’urgence de la situation
  • Démolition et enlèvement des débris
  • Accessibilité des lieux
  • Aucune économie d’échelle au niveau des matériaux et de la main d’œuvre
  • Protection des parties non endommagées

homme faisant du platre

Il est donc très important de s’assurer que votre montant d’assurance est adéquat et représente bien le coût de reconstruction à neuf de votre résidence et ainsi éviter une insuffisance du montant d’assurance.

employés travaillant sur le toit

Également, avisez votre assureur lorsque vous faites des ajouts et/ou rénovations de plus de 5 000 $, par exemple, un agrandissement de la surface habitable, l’ajout d’une terrasse, des rénovations à la cuisine ou à la salle de bains, l’ajout d’une chambre ou d’une salle d’eau au sous-sol ; vous vous éviterez ainsi bien des tracas !

Article précédent

Prochain acticle