5 immeubles à logements montréalais hors du commun

Montréal, malgré une forme de stagnation architecturale, offre quelques immeubles à logements hors du commun. Conçus par des architectes avant-gardistes et audacieux, les cinq immeubles hors du commun proposés ici se discernent par une architecture caractérielle, des masses séduisante et finalement une empreinte qui laisse sa trace.

115 studios – Cirque du soleil, Les Architectes FABG

Appartenant au Cirque du soleil, les 115 unités de logement réalisées dans le cadre d’un concours en 2003 par Les Architectes FABG accueillent les jeunes athlètes lors d’évènements amateurs, ainsi que durant leurs entraînements à Montréal. Faisant un clin d’œil au nomadisme des athlètes en tournée et à leur séjour transitoire, le design du complexe rappelle de manière architecturale l’empilement de conteneurs commerciaux. En plus de l’aspect énergique et vivant du design, les architectes souhaitent conserver une échelle humaine et individuelle dans chaque unité. C’est donc en divisant le complexe en deux bâtiments qu’ils parviennent à mieux gérer les espaces, entre autres au niveau de l’apport d’éclairage naturel. Comprenant une salle de conditionnement physique, un café internet, des balcons communs ainsi qu’une salle de réception, le projet est sans aucun doute une réalisation très complète, mais surtout hors du commun dans son genre.

Façade de 1. 115 studios - Cirque du soleil

les fenêtres du 115 studio du circle du soleil

Source 1 et 2

4 arbres, Atelier Raouf Boutros Architecte

Présent depuis quelques années au 4878 Henri-Julien, les 4 arbres, ou plutôt 4 splendides escaliers en spirale, se distinguent toujours des unités de condos du plateau Mont-Royal. Le projet de 1306 pieds carrés est en fait situé dans une cour intérieure et accessible depuis une immense porte cochère recouverte de bois. Depuis la rue, le design contrasté de l’entrée attire à tout coup l’attention des passants, immédiatement tentés d’aller jeter un coup d’œil au projet (et ça en vaut le détour!). Le complexe est équipé d’un grand toit-terrasse à l’écart du bruit des voitures et devancé d’un grand espace vert (très rare sur le plateau). On retrouve également le même type d’escalier en spirale à l’intérieur des unités. Quant à l’aménagement intérieur, les architectes ont su ici profiter au maximum de l’éclairage naturel, très présent grâce au positionnement du bâtiment en retrait du contexte voisin. Ayant déjà gagné plusieurs prix dans le domaine de la construction, le projet de l’Atelier Raouf Boutros Architecte reste toujours une référence, autant au niveau spatial qu’esthétique.

corridor pour aller au projet 2. 4 arbres, Atelier Raouf Boutros Architecte

les escaliers de 4 arbres, Atelier Raouf Boutros Architecte

le ciel de 4 arbres, Atelier Raouf Boutros Architecte

le projet 4 arbres, Atelier Raouf Boutros Architecte

Source 1 et 2

Résidences St-Zotique, Nature Humaine

C’est en ayant en tête un souci de distinction par rapport au contexte environnant que le promoteur du projet élabore les Résidences St-Zotique avec l’architecte. Le projet de 10 unités locatives sur trois étages prend donc place au cœur d’un ancien quartier industriel de l’arrondissement d’Anjou à Montréal. Riche en contrastes et textures, le choix des matériaux constituants l’enveloppe s’est vu influencé par son contexte. Quant aux façades sur rue, la firme Nature Humaine dispose ici une série de loggia (balcons encastrés) et de fenêtres aux dimensions variées de manière à dynamiser la composition. Surmonté de quatre mezzanines et des toits jardins privés, le complexe au programme assemblé de manière agile se distingue clairement des projets résidentiels communs à Montréal.

Résidences St-Zotique, Nature Humaine

Les escaliers intérieurs des Résidences St-Zotique, Nature Humaine

Extérieur des Résidences St-Zotique, Nature Humaine

La terrasse sur le toit des Résidences St-Zotique, Nature Humaine

Source 1

M9 phase 2, SID LEE Architecture

Complétés en 2015, les immeubles du complexe M9 se situent dans le Vieux-Montréal, à deux pas du quartier de Griffintown et du fleuve Saint-Laurent. Composé de quatre phases, le projet offre une bonne variété de types d’unités, allant du penthouse au loft (quoi de mieux qu’un loft dans le Vieux-Montréal?). Quant à l’architecture, l’enveloppe du projet varie d’un bâtiment à l’autre, et même de façade en façade, créant ainsi des jeux de trames et de matérialité hors du commun, mais visuellement très plaisants. Pour ce qui est de la volumétrie, l’architecte fait preuve de créativité et utilise le site à son plein potentiel pour permettre les meilleurs points de vue sur les alentours (encore plus impressionnants aux étages supérieurs). Gagnant d’un prix de design intérieur en 2009, on constate que l’attention particulière aux détails ne se limite pas strictement à l’enveloppe, mais s’étend aux bâtiments entiers.

Façade du M9

La cours du projet M9

la porte extérieur du projet M9

Entrée principale du projet M9

Source 1 et 2

Condos MIR, SID LEE Architecture

Construit cette année, le projet comporte trois étages + mezzanines et prend place à la rencontre de l’avenue Mont-Royal et de la rue Saint-Dominique. Au niveau programmatique, les usages s’harmonisent aux bâtiments du secteur, avec un rez-de-chaussée à vocation commerciale et les unités résidentielles aux étages. Vu son orientation vers le sud, les condos peuvent profiter d’un éclairage généreux, mis en valeur par une généreuse fenestration. En plus de leur aspect audacieux, les volumes en retrait des façades participent à l’amélioration des vues sur l’avenue Mont-Royal, tout en restant en harmonie avec l’architecture existante du secteur. L’échelle réduite du site a joué ici en faveur du projet, en lui ajoutant un côté plus humain et adapté au rythme de vie du quartier. Malgré l’implantation réduite, SID LEE a su disposer les 12 unités de manière à conserver de grandes superficies habitables, ainsi que des balcons et un toit-terrasse.

exterieur du projet mir

mir intérieur d'une unité

mir salle de bain et chambre

Source 1

Article précédent

Prochain acticle